Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

L’accession à la propriété dans les années 2000

Mise à jour : 06/05/2010
Insee Première n°1291
Mai 2010, 4 pages
 
L’attrait pour la propriété s’est confirmé entre les années 2002 et 2006, prolongeant la reprise de la fin des années 1990, avec un tiers d’acquéreurs de plus que lors des années 1980. Cependant, depuis les années 2000, les ménages les plus modestes et les primo-accédants ont eu des difficultés accrues pour accéder à la propriété. Le prix des logements a en effet augmenté plus rapidement que les revenus, alors que les prêteurs maintenaient leur niveau d’exigences pour obtenir un crédit. En revanche, grâce à la baisse des taux d’intérêt, ils ont augmenté la durée des prêts de trois ans, comparée à la fin des années 1990, ce qui a d’abord bénéficié aux ménages jeunes. Aussi, l’effort financier des accédants, bien qu’en hausse, n’a crû que de trois points. Le risque d’insolvabilité demeure donc faible.
Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
 
 Insee Première n°1291 - Mai 2010
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété
 Le bilan 2015 des logements aidés par l’Etat
 La mobilité résidentielle des locataires du parc social