Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Bilan 2008 de la production de prêts à taux zéro (PTZ)

Mise à jour : 29/07/2009

Auteur : Société de gestion du fonds de garantie de l’accession sociale

Juillet 2009, 84 pages + annexes

Synthèse

Au 31 mars 2009, 211 478 Nouveaux Prêts à 0% (NPTZ) ont été déclarés émis en France métropolitaine en 2008 pour un montant prêté global de 3 259.9 M€, soit une baisse de 13.4% en effectif par rapport à l’année précédente.

Cette baisse concerne à la fois les marchés de l’ancien et du neuf avec respectivement -11.9% et -16.5%. Le montant moyen d’opération en 2008 par rapport à l’année précédente est en très légère baisse (-0.3%), notamment au deuxième semestre 2008 (-2.2% au 3e trimestre 2008 et -4.1% au 4e trimestre 2008 par rapport à la même période de l’année dernière), après plusieurs années d’augmentation continue.

Les taux nominaux des prêts principaux, quel que soit le type du prêt, sont à la hausse par rapport à l’année 2007. En effet, en 2008, le taux moyen du prêt principal est compris dans une fourchette de 4.84% pour les Prêts libres à 5.01% pour les PAS (contre une fourchette de 4.21% à 4.33% en 2007). Par ailleurs, alors que le montant moyen prêté est identique entre 2007 et 2008 autour de 15 400 €, le coût moyen d’opération diminue très légèrement de 400 € et s’élève à 146 500 €, ce qui conduit à une quotité moyenne de financement de 10.5%, soit la même qu’en 2007 (10.9% en 2006 et 11.8% en 2005).

Le neuf continue sa baisse pour atteindre désormais 30.7% de l’ensemble (31.8% en 2007, 34.2% en 2006 et 37.2% en 2005). La quotité moyenne de financement est toujours supérieure dans le neuf à ce qu’elle est dans l’ancien (11.8% contre 9.9%). S’agissant du type de logement, l’individuel représente toujours la majorité des opérations avec 0.5 point de plus par rapport à l’année précédente (67.4% des opérations contre 66.9% en 2007).

Le nombre d’opérations dans les zones à réglementation particulière continue à
augmenter de façon significative : alors qu’en 2004 seulement 101 PTZ concouraient au financement des acquisitions dans les Zones Franches Urbaines et Zones Urbaines Sensibles, leur nombre s’est accru à 465 en 2005 (dont 352 en ZFU), à 861en 2006 (dont 691 en ZFU), 1573 en 2007 (dont 1173 en ZFU), et 2791 en 2008 (dont 1952 en ZFU). En ce qui concerne les prêts majorés grâce à l’intervention d’une collectivité locale, on observe une surreprésentation des ZUS/ZFU avec 39.3% de l’effectif des prêts majorés alors que la moyenne nationale des ZUS/ZFU dans le neuf n’est que de 2.1%.

En 2008, on totalise 1942 prêts majorés en métropole dont 764 prêts au profit des zones ZUS/ZFU, soit 39.3% des prêts à 0% majorés.

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
Bilan 2008 du prêt à taux zéro
 Société de gestion du fonds de garantie de l’accession sociale
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Sur le même thème Sur le même thème
 Le PTZ en 2016, comment ça marche ?
 Circulaire n°15-135 du 27 octobre 2015 relative au PTZ pour les acquéreurs PSLA
 Les prêts à l’accession dans le neuf d’Action Logement
 Le prêt à taux zéro plus (PTZ+) en 2012 : comment ça marche ?
 La vente à des investisseurs par les coopératives d’Hlm : comment ça marche ?
Lire aussi Lire aussi
 Accéder à la propriété : les aides des collectivités locales en 2016, éléments de synthèse
 Evaluation du prêt social location-accession : la Fédération des Coop’HLM salue un rapport qui va dans le bon sens
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété