Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Réunifier et réconcilier la ville : constat et propositions

Mise à jour : 09/01/2008

Auteur : Conseil économique et social
Janvier 2008, 110 pages

Introduction

Ce qu’il est convenu d’appeler les « quartiers sensibles » est depuis trois décennies, au regard de l’exigence républicaine d’égalité des chances, de cohésion sociale et de mixité sociale, une question majeure de la société française. L’explosion urbaine de 2005, la récente émeute de Villiers-le-Bel, nous rappellent la réalité du péril. Depuis la fin des « Trente Glorieuses », ces quartiers sont en effet devenus des lieux de forte concentration des problèmes de chômage, d’échec scolaire, de pauvreté et de précarité, traits communs de territoires dont les situations peuvent cependant illustrer des réalités très diverses, tant du point de vue démographique que socio-économique.

Cette surdétermination et cette densité critique justifient une certaine forme de discrimination positive qui a pris nom « politique de la ville ». Au fil des décennies, par touches successives, par accumulations d’expériences, celle-ci va s’étoffer. Son caractère correctif, sa territorialisation, font d’elle une politique mal nommée. Elle a cependant des finalités claires : réunifier la ville par le décloisonnement et réconcilier la ville par le rapprochement des populations. Ce n’est qu’à l’issue de sa mission qu’elle pourra un jour devenir la bien nommée « politique de la ville ».

Le présent avis, rendu sur saisine gouvernementale, développe une triple approche : il effectue tout d’abord une relecture de la production normative de la période récente écoulée (2003-2007), il examine ensuite les modalités de transformation de la ville par l’amélioration de la vie quotidienne de ses habitants, il se livre enfin à une approche critique des choix effectués en matière de gouvernance.

Sommaire

CHAPITRE I - 2003-2007, VERS UNE NOUVELLE DYNAMIQUE ?

I - DEUX LOIS D’ORIENTATION DE RÉNOVATION URBAINE ET DE COHÉSION SOCIALE
II - LE CHOC DES ÉMEUTES DE NOVEMBRE 2005

CHAPITRE II - POUR UNE TRANSFORMATION DE LA VILLE PAR L’AMÉLIORATION DE LA VIE QUOTIDIENNE DES HABITANTS

I - RÉCONCILIER LA VILLE
II - RÉUNIFIER DURABLEMENT LA VILLE
III - LE DÉFI DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L’EMPLOI

CHAPITRE III - LA RATIONALISATION DE LA GOUVERNANCE

I - ANALYSE CRITIQUE DE L’ORGANISATION DE LA POLITIQUE DE LA VILLE
II - POUR UN NOUVEL ÉLAN
III - DES PARTICULARITÉS TERRITORIALES
CONCLUSION

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
Avis du Conseil économique et social
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Sur le même thème Sur le même thème
 Circulaire n°15-180 du 4 décembre 2015 relative à la TVA à taux réduit en QPV
 L’accession sociale sécurisée dans les quartiers en rénovation urbaine
 A Chambéry, Savoisienne Habitat contribue à la réussite de la rénovation urbaine
 Les aides aux opérations d’accession sociale en Anru et QPV
 Tva à taux réduit en zone Anru : comment ça marche ?
Lire aussi Lire aussi
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété
 Le bilan 2015 des logements aidés par l’Etat
 La mobilité résidentielle des locataires du parc social