Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Crise du logement : foncier, le maillon faible ?

Mise à jour : 26/04/2007

Avril 2007, 19 pages

Synthèse

Au-delà des frontières partisanes, l’ensemble des politiciens français semblent d’accord sur un constat : la France manque de logements. Le constat n’est pas nouveau : depuis l’appel de l’Abbé Pierre en hiver 1954, la crise du logement est même devenue une notion
incontournable du discours politique. En 2006, pour la première fois, a été évoqué un droit
opposable au logement - un droit assorti d’une ambition réitéré par la plupart des candidats à la présidentielle : construire plus de 500.000 logements par an.

La crise du logement est un phénomène a priori mystérieux. Pourquoi la France manque-t-elle de logements, et ce dans des proportions plus importantes que les autres pays européens ? Sont-ce les pierres qui font défaut, le savoir faire en BTP viendrait il à manquer ? Comme le souligne cette étude, cette crise s’explique notamment par une absence de programmation de la question foncière. Demain, la crise du logement ne pourra pas être résolue si une véritable politique foncière n’est pas adoptée. C’est ce que démontre un examen de cette question.

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
crise du logement : foncier, le maillon faible ? - Etude du SNAL
 Syndicat national des aménageurs-lotisseurs
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété
 Le bilan 2015 des logements aidés par l’Etat
 La mobilité résidentielle des locataires du parc social