Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Le livre blanc du développement coopératif

Mise à jour : 10/06/2005

Mai 2005, 38 pages
Auteur : Confédération générale des SCOP


En croissance régulière depuis dix ans, les SCOP souhaitent accélérer leur développement et publient un Livre Blanc qui dessine les grands axes de leur plan d’action. Leurs ambitions sont à la mesure des réponses qu’elles souhaitent apporter aux territoires en matière d’emploi, participation, actionnariat salarié, transmission d’entreprise, régulation des délocalisations et développement local.

Le réseau SCOP Entreprises s’engage notamment à mobiliser des financements dans le cadre de la reprise-transmission d’entreprises, à appuyer humainement et financièrement l’initiative économique et les jeunes entreprises, à être partenaire des territoires en matière de filières d’activités, telles que les services aux personnes ou l’environnement, et à s’affirmer comme référence en matière de développement équitable et de responsabilité sociale, dans le respect des pratiques coopératives.

Fondées sur les principes de démocratie économique et de transmission aux générations futures, les SCOP associent plus de 60% de leurs salariés au capital de leur entreprise et leur reversent plus de 40% de leur résultat. 98% d’entre elles disposent d’un accord de participation pour moins de 5% des PME de taille équivalente. Près de la moitié des bénéfices sont en outre affectés à une réserve qui reste le patrimoine collectif de l’entreprise et en assure la pérennité sans que l’entreprise puisse être rachetée. Enfin, décideurs de leur propre entreprise, les salariés de SCOP sont ancrés sur leur territoire et maîtres de leur destin, sans risque de délocalisation.

Autant de principes de fonctionnement qui favorisent l’ancrage territorial de l’emploi, l’initiative économique, l’émancipation professionnelle et permettent d’assurer la continuité des entreprises lorsque les salariés prennent la suite de leur dirigeant ou redressent collectivement leur entreprise en difficulté.

Au nombre de 1 600 PME et TPE qui réunissent plus de 35 000 salariés, les SCOP françaises et leurs homologues européennes, coopératives de travail associé et entreprises participatives sont aujourd’hui reconnues par des publications de la Commission européenne, du Comité économique et social européen et de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). On compte en Europe près de 80 000 coopératives de travail associé et entreprises participatives réunissant 1 million de salariés.

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
Le livre blanc des Scop - synthèse (20 pages)
Le livre blanc des Scop - rapport complet (38 pages)
 Le site de la CGSCOP
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété
 Le bilan 2015 des logements aidés par l’Etat
 La mobilité résidentielle des locataires du parc social