Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

18ème rencontre des directeurs de coopératives d’Hlm (2002 - Porticcio)

Mise à jour : 15/02/2002
Le cadre enchanteur du golfe d’Ajaccio n’a pas manqué d’influencer le climat des débats de la 18ème rencontre des directeurs de coopératives d’Hlm des 31 janvier et 1er février derniers.

La première matinée fut consacrée à l’activité locative des coopératives d’Hlm. La loi SRU a confirmé la compétence locative des coopératives d’Hlm en supprimant tout agrément préalable. Liée au plan de relance, à la recherche de mixité des élus et à la généralisation de la sécurisation Hlm, la compétence locative est devenue un complément d’activité voire un axe de développement pour un nombre croissant de coopératives. Mesurer les risques financiers encourrus, structurer l’activité, maîtriser un métier nouveau, celui de bailleur social... tels sont les défis qui se présentent aujourd’hui aux coopératives.

Un partage d’expériences avec trois directeurs de coopératives (Philippe Fénot du COL, Yves-Marie Rolland du Logis Breton et Raymond Sentenac de Marcou Habitat) a permis de sérier les différents ecueils et difficultés qui attendent les coopératives souhaitant développer une activité locative. Il est apparu nettement que si le montage des opérations lui-même n’était pas de nature à poser de problème, l’enjeu se situait surtout dans la gestion de ces logements. Les directeurs présents ont demandé la constitution d’ateliers d’échanges destinés à perfectionner collectivement la gestion locative des coopératives d’Hlm.

Jean-Paul Brigand (e-expertize.biz) a ensuite présenté les avancées significatives de la loi sur l’épargne salariale au profit des coopératives d’Hlm. La récente loi Fabius dispose qu’une partie de l’épargne drainée par les nouveaux plans d’épargne salariaux devront être investis dans des fonds " solidaires " eux-mêmes investis dans des entreprises solidaires. Les coopératives d’Hlm peuvent à ce titre prétendre à bénéficier des investissements de ces fonds pour financer leurs projets de développement. Il s’agit d’une opportunité stratégique à saisir dès à présent, avant même que les canaux de financement soient en fonctionnement. De part leur domaine d’activité, l’immobilier, et leur vocation sociale, les coopératives d’Hlm ont tous les atouts en main pour se positionner comme entreprises solidaires.

L’après-midi a été consacré à la présentation, en avant-première, du rapport commandé par Marie-Noëlle Lienemann, Secrétaire d’Etat au Logement, au magistrat Didier Peyrat sur l’insécurité dans le logement social. Marion Quaglio, chargée de mission au cabinet de Madame la Secrétaire d’Etat et Monsieur Patrick MATHE, procureur d’Ajaccio sont intervenus au cours d’un débat animé par Michèle Attar.

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
   
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Opérations remarquables 2017 : plus que quelques jours !
 2ème journée professionnelle syndic le 26 avril 2017
 Journée "tous.tes coopérateurs.trices"
 Séminaire des dirigeant.e.s de coop Hlm : tous les documents
 Tous coopérateurs.trices !