Inscrivez vous
à notre lettre hebdomadaire !

Les éléments constitutifs de l’attractivité des produits en accession sociale

Mise à jour : 23/02/2017

70% des français aspirent à devenir propriétaires (idéalement d’une maison individuelle) mais expriment également une méfiance accrue à l’égard de l’endettement compte tenu du contexte d’incertitudes croissantes. Ils souhaitent pouvoir acquérir un logement correspondant à leurs attentes, à un coût raisonnable, pour en disposer librement.

Dans ce contexte en évolution, les organismes Hlm proposent des programmes d’accession sociale sécurisée qui s’inscrivent dans l’aboutissement du parcours résidentiel des ménages.

Pour être attractifs, ces programmes doivent répondre simultanément à des critères de prix, de localisation et de produit qui les différencient des autres produits habitat. Quand l’un de ces trois critères d’attractivité est fragilisé, comme la localisation d’une opération en territoire ANRU par exemple, cela implique de renforcer les deux autres, en compensation, pour rester attractif.

L’étude de marché est alors un préalable indispensable pour optimiser le positionnement du projet immobilier dans son environnement ; elle déterminera l’attractivité du territoire étudié et la capacité d’absorption du marché local ; elle définira une stratégie de prix à pratiquer en fonction des caractéristiques du projet (localisation et produit) et de la clientèle ciblée.

Documents associés Documents associés
A voir sur le net A voir sur le net
Cahier Repères n°26
 
Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
réduire
augmenter
Lire aussi Lire aussi
 Rapport d’information sur l’évaluation des aides à l’accession à la propriété
 Les aides de l’État à l’accession à la propriété
 Le bilan 2015 des logements aidés par l’Etat
 La mobilité résidentielle des locataires du parc social
 Rapport d’information sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement